Laurent BIDOT — Exposition-vente : Après la rafle du vélodrome d’hiver

Du 7 au 22 octobre 2022

Exposition-vente de dessins originaux et de planches de BD de Laurent Bidot.

Ces planches originales de bande dessinée de Laurent Bidot sont publiées dans la BD Après la rafle, scénarisée par Arnaud Delalande, d’après l’histoire de Joseph Weismann. Ce récit raconte la rafle du Vel d’Hiv (Vélodrome d’Hiver) de juillet 1942; l’évasion de Joseph Weismann d’un camp de concentration allemand, ainsi que sa vie d’adulte.

Joseph Weismann est né à Paris en 1931. Il a été arrêté le 16 juillet 1942 au cours de la rafle et conduit au Vélodrome d’Hiver avec ses parents et ses deux sœurs. Après une détention de 15 jours au camp d’internement de Beaune-La Rolande, Joseph est séparé des siens, et ne reverra jamais ses parents et ses deux sœurs, qui sont déportées à Auschwitz en Pologne. Dès leur arrivée, ils seront gazés et brûlés aux fours crématoires.

Le jour de cette séparation, Joseph décide de s’évader du camp d’internement. Il n’a que onze ans quand il échafaude un plan pour s’enfuir, en compagnie d’un autre enfant, Joseph Kogan. Ensemble, ils parviennent en plein jour à se glisser sous 15 mètres de barbelés qu’ils « détricotent » à mains nues durant 6 heures. Ils survivront tandis que les autres enfants internés seront envoyés à la mort.
Joseph Weismann avait raconté son histoire dans le livre Après la rafle, publié aux éditions Michel Lafon en 2011. Et en 2022, le scénariste Arnaud Delalande et le dessinateur Laurent Bidot l’adaptent en bande dessinée, aux éditions Les Arènes.

Pour illustrer ce récit bouleversant, Laurent Bidot malmène quelque peu sa ligne claire habituelle. Vous le constaterez, ses planches de BD dévoilent des visages souvent chiffonnés, et les aplats de noir illustrent avec pertinence la gravité immense de certains instants. Via un encrage qu’on croirait gorgé de suie, il insuffle une fluidité remarquable à ce récit historique, émaillé de scènes déchirantes.